Cadavres exquis scénarisés

Série de cadavres exquis faisant intervenir un scénariste et un dessinateur à chaque étape (les catégories permettent de trier les cadavres)

13 février 2007

2.4

Scénario de Valentin :

Case 1 :
La cowgirl ouvre grand le coffre. Vue de trois quarts. Plan : de sa poitrine à hauteur du bord de la malle (cf. case 5 de la planche 3) jusqu’à ses mains levées au-dessus de sa tête, tenant fermement chaque angle du couvercle du coffre. Un léger sourire de satisfaction.

Case 2 :
Vue par-dessus l’épaule de l’homme, que l’on voit donc de dos au premier plan. La jeune femme est accroupie en train de saisir le contenu du coffre : ...un autre coffre !, réplique exacte du premier !, juste un peu plus petit. La même serrure imposante.

Case 3 :
La femme referme le premier coffre d’un tour de clef rapide (main droite, cf. case 5 planche 2), tournant la tête dans le même élan. Elle dirige son regard au loin, comme en train d’envisager la direction d’une fuite imminente. La cassette, bien que d’un certain volume, est coincée sous son bras gauche, posée sur le sable.

Case 4 :
L’homme aide la femme à charger le nouveau coffre sur son cheval. Un peu déséquilibrés, tous deux soulèvent le coffre par les angles du dessous, une main posée sur chaque. Le premier, le corps un peu plié, comme pour donner une meilleure impulsion par le dessous, au niveau de la croupe du cheval ; la seconde sur la pointe des pieds, essayant de hisser sa partie du coffre par-dessus la selle.

Case 5 :
La femme est courbée sur l’échine du cheval au galop. Le coffre est désormais bien fixé à l’arrière ; l’homme, assis dessus, se plie, essayant de se coller tant bien que mal au dos de la femme. Ses bras sont soudés à ses hanches. Le cheval détale, laissant naître dans son sillage un nuage de sable. Ils semblent loin du coffre.

Case Alternative :
Retour au niveau du premier coffre. Une bande de trois gaillards à l’air louche l’entoure, le considèrent du haut de leur taille imposante. Costauds, brutes épaisses, arborant tous les accessoires typiques des brigands de grands chemins (bandana, tatouage tête de mort, dents noires…). Ils ont un large sourire, celui des malfrats accomplissant leur méfait...

 

Dessin de Demahom :

depouille4

Posté par k davreski à 12:39 - 2ème dépouille - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire